Démembrement de propriété
« Retour à l'index du Lexique

Etre propriétaire d’un bien, c’est avoir le droit d’en disposer, c’est-à-dire de le vendre ou de le donner (c’est l’abusus), le droit d’en jouir et d’en user, en l’habitant notamment (c’est l’usus) et enfin le droit d’en percevoir les fruits (c’est le fructus). Le démembrement de propriété consiste à diviser la propriété, c’est-à-dire à répartir ces droits entre deux personnes : le nu-propriétaire qui peut disposer du bien, et l’usufruitier qui conserve le droit de jouir du bien et d’en percevoir les fruits. Le démembrement de propriété se rencontre en matière de viager (le vendeur ou crédirentier conserve l’usufruit tandis que l’acquéreur ou débirentier détient la nue-propriété). On le rencontre également très souvent en matière de succession ; le conjoint survivant conserve généralement l’usufruit du logement des époux, tandis que la nue-propriété va aux héritiers.

« Retour à l'index du Lexique